News Enim

Préface

La globalisation de l'économie mondiale et l’émergence d’une nouvelle forme d’économie créent une situation totalement nouvelle. Les entreprises sont appelées à se moderniser rapidement afin de répondre aux exigences du marché et aux défis qui leur sont imposés. Cette modernisation touche les aspects technologiques mais aussi organisationnels et de gestion.



Ainsi le développement d'une industrie nationale compétitive nécessite un apport important d'une compétence et profil adaptés. D'où la nécessité d'une formation d’ingénieur rénovée, proposée aujourd’hui par l’Ecole Nationale de lIndustrie Minérale, s'appuyant sur une coopération académique et un partenariat industriel.



Pour répondre à ces objectifs, l’Ecole Nationale de l’Industrie Minérale (ENIM), Dans sa formation d’ingénieur d’Etat met l’accent sur une formation de base très diversifiée permettant à ses lauréats de s’adapter et s’intégrer facilement dans différents secteurs de l’industrie de production et de service.



La formation en option, au sein des différents départements de l’école, complète la formation de base en dispensant aux étudiants des cours spécialisés (accompagnés de travaux dirigés, travaux pratiques, mini-projets, visites d’usines, etc…) selon l’option choisie, leur permettant de se perfectionner dans un domaine donné. Cependant, la formation de base acquise, et qui est très consistante, permet aux lauréats de l’ENIM de s’adapter facilement et rapidement à d’autres domaines de compétences autres que celui de leur option. Le travail de fin d’études (basé sur un stage industriel de trois mois) permet aux lauréats de traiter des problèmes réels de l’industrie nationale. Ce travail permet aux étudiants de confronter les connaissances acquises durant leur scolarité à la réalité industrielle, ce qui les prépare à une intégration facile au milieu professionnel.